La vie nous réserve des surprises. Lors de ma première grossesse, j’ai dû faire face à un changement de rythme de vie, étant une personne très active, j’ai été obligée, par manque d’énergie, de diminuer mes activités.

Vous êtes-vous déjà levée un matin en vous disant que vous aviez le sentiment d’être enceinte? Pour ma part, j’ai senti que je l’étais avant même de le découvrir. Être enceinte est une expérience unique. Une grossesse varie d’une mère à l’autre et d’un enfant à l’autre. Aujourd’hui, j’ai le grand bonheur de vous annoncer que je suis enceinte de mon second enfant, car je suis extrêmement choyée d’être maman d’un petit garçon de 2 ans qui se nomme Théo.

La vie nous réserve des surprises. Lors de ma première grossesse, j’ai dû faire face à un changement de rythme de vie, étant une personne très active, j’ai été obligée, par manque d’énergie, de diminuer mes activités. J’ai été l’une de ces personnes qui affrontent au quotidien les nausées matinales, les brûlements d’estomac, les nausées d’après-midi, etc.

Je ne vous écris pas cela pour me plaindre, mais bien au contraire, j’ai remercié la vie d’être enceinte pendant les 41 semaines de grossesse. J’ai été en santé et j’ai aussi eu un bébé parfait, malgré l’énergie qui a manqué durant la grossesse. Alors, bien contre moi, j’ai dû accepter de prendre quotidiennement du Diclectin, et ce, afin de passer à travers ma journée.

J’ai tout essayé : le gingembre, les vitamines, les biscuits soda, etc. Bref, je me suis résolue à manger des rôties au beurre d’arachide tous les jours et à prendre les anti-nausées pour éviter d’être malade et garder mon repas sur mon estomac. Somme toute, ma grossesse, mis à part les nausées, les vomissements et l’accouchement difficile, s’est bien déroulée. J’en garde comme souvenir aujourd’hui que j’ai eu un petit garçon de 7,9 lb en superbe forme et qui a toujours beaucoup d’énergie encore à ce jour.

Après cette introduction à ma première grossesse, vous comprendrez que j’appréhendais énormément ma deuxième grossesse ainsi que ma future qualité de vie. Heureusement, 16 semaines plus tard et quelques Diclectin, les nausées sont enfin terminées. Et oui, je suis toujours en train de grignoter quelque chose, mais tout va bien. 

Comme quoi chaque grossesse est unique et que chaque voyage à la maternité a son lot de surprises!


Mylène Therrien est directrice marketing client chez Angelcare. Elle est maman d’un petit garçon de 2 ans et enceinte de son deuxième enfant.