Notre nouveau-né avait un petit quelque chose de plus que les autres… Il possédait un chromosome supplémentaire.

Devenir maman, c’est plonger dans l’inconnu, dans un monde parfois doux, parfois difficile. C’est continuer d’avancer, contre vents et marées, pour que ce petit bout d’humain devienne un adulte heureux et épanoui.

Quand on apprend que l’on est enceinte de son troisième enfant, on se sent confiante, même si quelques craintes subsistent, car après tout, elles sont différentes les unes des autres ces petites bêtes-là! Déjà maman de deux garçons, j’attendais avec impatience la venue de mon troisième qui allait créer mon parfait boys band. Un bébé en santé, c’est tout ce qui m’importait.

Zack est né comme on surgit d’une boîte à surprises. Un matin, alors que j’en étais à 35 semaines de grossesse et que je m’occupais des enfants à ma garderie familiale, mes contractions ont débuté. En début d’après-midi, bébé est né, et ce, en parfaite santé!

Ce n’est qu’après 5 semaines que nous avons appris, mon conjoint et moi que notre nouveau-né avait un petit quelque chose de plus que les autres… Il possédait un chromosome supplémentaire. Nous avons appris par téléphone que Zack avait le chromosome de la Trisomie 21. Sur le coup, le choc nous a envahis. Comment se fait-il que le corps médical n’ait rien vu au test de détection de la clarté nucale? À mes 3 échographies? Et à la naissance?

Nos yeux se sont posés sur ce petit être qui était le même qu’avant ce coup de téléphone, et nous nous sommes alors dit que tout ce dont il avait besoin était de l’amour, du temps, de la patience et des encouragements... Exactement comme ses 2 grands frères. Et qu’après tout, ce qu’on désirait, on l’avait reçu : la santé, l’affection dans la fratrie et oui, notre trio de musiciens!

Quant à son père et moi, nous tâcherons d’en faire un adulte heureux et pas trop pire en société!

P.S. Si vous croisez une maman avec un petit trisou d’amour (enfant atteint de la Trisomie 21), s’il vous plaît, ne lui demandez pas pourquoi ils n’ont rien vu à l’échographie... Regardez plutôt les yeux magnifiques de ce petit être qui nous apprend à voir les choses différemment, à prendre notre temps dans un monde qui va toujours trop vite... comme mon petit Zack d’amour, ma boulette.

Zack a eu le diagnostic de trisomie 21 à l’âge de 5 semaines. C’est un enfant serein qui évolue avec sa maman, son papa ses frères, ainsi que les amis de la garderie qui viennent chaque jour à la maison. Son histoire ayant touché plusieurs personnes, une publicité de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec raconte son histoire: